Maison autonome

Cet article a été écrit par L'eco-logos, le 16 septembre 2015

A l’heure où la société devient de plus en plus libérale, et où chaque service devient payant, rares sont les alternatives pour vivre autrement que dans le consumérisme. En effet, on assiste à une véritable crise de sens de ce modèle basé sur la recherche d’une croissance toujours plus grande. On s’attendrait justement à ce que les politiques apportent des solutions face à cette situation, mais loin de là, ils semblent assez unanimement cautionner ce libéralisme exacerbé. Face à ce constat, c’est finalement une partie de la population qui trouve elle-même des solutions. Depuis quelques années, on voit naître en France et même dans le monde entier des 'Maisons Autonomes'. Le but de cet article est justement de présenter ce qu'est une maison autonome et de faire le point par des exemples reconnus, sur les maisons existantes en France, et peu également à l'étranger.

Pour introduire le concept de maison autonome, voici l'exemple de Brigitte et Patrick Baronnet qui se sont installé à Chateaubriand depuis maintenant 40 ans. Ces quatre vidéos présentent :
1. L'autonomie énérgétique : comment rendre une habitation autonome en énergie électrique et ne plus être racordé à un réseau d'électricité

 

 

2. La récupération et traitement de l'eau : comment récuperer l'eau de pluie, la filtrer pour la rendre potable, et même refiltrer les eaux usées :

 

 

3. L'éco-construction : comment construire une maison en paille et avec un enduit de terre pour moins de 10 000 € :

 

 

4. Les éco-hameaux et la vie en collectivité : La prise en compte intéligente du facteur humain :

 

 

Voici, un exemple d'un particulier qui a construit lui même sa maison autonome moderne (l'un n'empeche pas l'autre bien au contraire). Exemple qui prouve que l'autonomie énergétique est accèssible à tous.

 

 

Fabrice André, est l'exemple, avec sa maison autonome à plus de 2000 mètre d'altitude, de l'homme qui pousse le concept d'autonomie énergétique encore plus loin. En effet, Il réconcilie l'homme, la science, et la nature, avec des technologies qui utilisent les forces de la nature tout en la respectant.
Cette première vidéo présente le fonctionnement de sa maison autonome ainsi que les éléments constituant celle-ci :

  • les éoliennes à géométries variable
  • les panneaux solaires
  • le bassin de phyto-épuration
  • la chaudière récupératrice de déchets
  • en plus : le vélo à assistance électrique de 270 km d'autonomie (50 km/h de vitesse de pointe)
 

 

Cette deuxième vidéo sur le refuge de Sarenne présente plus clairement la conception du réseau électrique (gestion intéligente des entrées / sorties), et présente également le moteur surnuméraire qui permet de décupler la puissance d'une source d'énergie.

 

 

Enfin, il est clair que construire une maison autonome et y vivre, relève d'un certain état d'esprit, d'une certaine vision de la société et de la vie en société. Il existe bel et bien en France des éco-villages qui vivent plus ou moins en autonomie énergétique (à vérifier). Travailler dans un éco-village est même possible, cela s'appelle le woofing. Cependant, voici une vidéo présentant Global Ecovillage Network, une association fédérant tout les éco-villages du monde :

 

 

Le centre Songhaï

Pour conclure cet article, voici l'exemple d'une ferme de 24 hectares entièrement autonome au cœur du Bénin. Fondée par Godfrey NZAMUJO, ancien prêtre dominicain, ingénieur en électronique, revenu sur son continent d'origine, cette ferme fabrique même son propre gaz, réutilise absolument tout et possède son propre centre de formation. Ce projet a été une telle réussite, qu'une dizaine de fermes équivalentes ont étés construites dans d'autre pays d'Afrique. Le centre Songhaï a été promu centre d'excellence pour l’agriculture par les Nations Unis en 2008.

Pour aller plus loin : http://www.songhai.org

Cet article dépend du thème Terrain.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *